18 – Coureur des bois

Ce terme est parfois utilisé par les autorités administratives. Il désigne plutôt des aventuriers venus de la colonie portugaise voisine, dont l’activité sur le territoire contesté entre Oyapock et Amazone perdure tout au long du XVIIIe siècle.

« Je ne puis me dispenser [écrit un administrateur de la colonie au gouverneur de Para en 1755] de vous porter les plaintes contre des coureurs portugais qui presque tous les ans font des incursions chez les Indiens de la frontière […], enlèvent, pillent et brûlent leurs établissements ».